AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lugubre promenade (PV Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Lugubre promenade (PV Gabriel)   Mer 16 Juin - 10:56

Cela faisait déjà plusieurs jours qu'Oren se promenait dans toute l'île pour essayer de trouver des réponses à ses questions. Seulement, c'était difficile de chercher quelque chose dont on ignorait le sens. Oren ne savait absolument pas ce qu'il voulait découvrir, ni pourquoi est-ce qu'il était si obsédé par ces gens qui arrivaient toujours de plus en plus nombreux. Il avait bien essayé d'en parler à son peuple, à ses parents, mais ceux-ci étaient restés vagues, prétextant que c'était normal qu'il soit curieux à son âge et que de toute façon, ils ressentaient plus ou moins la même chose que lui. Mais Oren n'était pas dupe ... Darma lui avait dit qu'il n'avait absolument pas changé lui, qu'il ne pensait pas ce genre de phrases bizarres et qu'il n'avait aucune envie de découvrir l'île. Ca l'avait un peu déconcerté sur le coup mais bien vite, il s'était ressaisi. Dans la journée, il était resté comme d'habitude, avec Darma, s'amusant dans l'eau ou écoutant les histoires terrifiantes que celui-ci inventait tous les jours. Mais là ... il faisait nuit ...

Oren savait parfaitement que son île changeait du tout au tout quand la nuit tombait, que certaines races parfois cruelles sortaient de leur nid, mais c'était le seul moment de la journée où il pouvait faire réellement ce qu'il voulait sans risquer de croiser un des siens.
Aussi, alors que la nuit était tombée depuis à peine 1h, Oren arpentait les bois sombres en faisant attention aux endroits où il posait les pieds. Bien qu'il commençait à s'y habituer, la nuit rendait les choses encore plus difficiles et il lui serait facile de se blesser.

*Encore quelques mètres, allez ... Tu vas bien finir par découvrir quelque chose un jour ou l'autre !*

Vu qu'il n'avait aucun autre soutien, il avait appris à se remonter le moral par ses propres moyens.

Alors qu'il peinait de plus en plus à essayer de marcher dans des plantes et des racines qui ne semblaient pas vouloir le laisser passer, Oren déboucha enfin sur ce qui semblait être un village désolé ? Non, il y avait des pierres ... Ah oui, ses parents lui avaient souvent parlé de cet endroit qu'il était mal vu d'aller "visiter" : le cimetière. Ainsi, c'était sûrement ici que reposait ses grands-parents ...
Un côté nostalgique le prit alors qu'il ne les avait jamais connu. Un peu ému, il s'avança doucement et s'arrêta au pied de la première pierre qui avait, fallait le dire, une forme bizarre. Laissant doucement glisser ses doigts dessus, il fut surprit de constater qu'une petite douleur avait empli son ventre. Etait-ce la puissance de la présence de ses grands-parents ? La peur de cet endroit, en pleine nuit ? Le côté interdit d'être là ?

*C'est sûrement pas ici que je vais trouver quoique ce soit, ils sont tous ... si loin.*

Se redressant, Oren cligna des yeux de manière assez longue. La fatigue ne commençait pas déjà à le gagner non, mais il ne voyait plus à 10m. Impossible déjà de retrouver le chemin qui l'avait mené jusqu'ici ... A priori, il était bon pour passer une nuit blanche ou une partie de la nuit à dormir dans des feuillages plus accueillant que les autres. Cette 1ière expérience laissait un peu à désirer ...

Reculant doucement, prêt à repartir au hasard, il entendit comme un craquement de bois mort ou de feuilles en décomposition. Dressant les oreilles, il fixa l'endroit d'où semblait venir ledit bruit, bien qu'il n'y voyait absolument rien. Habituellement, il ne se serait pas méfié, se contentant d'aller voir ce que c'était, imaginant une bête blessée qui demandait de l'aide mais là, en pleine nuit, il se sentit presque défaillir.

"Qui ... qui est là ?"

Il savait que, de cette façon, il trahissait sa présence, mais sa voix allait peut-être faire fuir la chose alors quitte à regretter son choix, il était prêt à partir en courant s'il le fallait !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Lugubre promenade (PV Gabriel)   Mer 16 Juin - 14:26

Gabriel venait de finir le travail et ne songeait qu'à rentrer pour se changer, manger et aller se balader dans la nuit qui s'avérait vouloir être profonde. Il sortit de la bibliothèque en passant par la porte de service comme à son habitude. Et il huma l'air profondément pour la deuxième fois de la journée. Aujourd'hui, il allait manger léger car son estomac lui faisait un peu mal mais, il ne voulait pas ennuyer son patron avec ses histoires et de toute manière, celui-ci s'en serait moqué. C'est vrai ! Qui se soucierait des états d'âme d'un petit Démon malade ! Et surtout, il ne voulait pas aller voir un médecin, repensant avec terreur à ce que le dernier lui avait fait subir...

Il tourna au coin de la rue et rejoignit le quartier Est où il vivait. Il monta vite à son appartement, entra et posa les oeuvres qu'il avait empruntées sur sa table. Il fonça vers le petit frigo (qu'il avait pu se payer avec ses maigres économies) et se prépara un sandwich au poulet. Il s'assit patiemment sur la seule chaise qu'il avait et qui était un cadeau de son patron et mangea lentement. Après son repas, il prit la direction de sa petite armoire et prit la première tenue qui lui tomba sous la main : un blouson de cuir rouge et un pantalon assorti. Puis, prenant le premier livre de la pile, il se dirigea vers la sortie et entreprit de s'orienter vers le cimetière, son endroit préféré sur l'île après la bibliothèque.

La veille, il avait repéré un mausolée d'où il pouvait dominer les lieux et cela lui plaisait bien, même s'il était seul et qu'il ne dominait que le paysage en fait. Il avança d'un pas souple et assuré vers le fameux mausolée, quand il sentit une présence non loin de là. Il se figea prêt à faire demi-tour car il n'était pas très courageux. Mais, son pied rencontra alors une branche qui craqua...

"Qui ... qui est là ?"

Il n'avait donc pas rêvé : il y avait bien quelqu'un ! Mais, au son de la voix de cette personne, Gaby sentit qu'il était aussi terrifié que lui. C'est pour cela qu'il répondit d'une petite voix :

- C'...c'est m... moi ! puis, se rendant compte que l'autre personne ne le connaissait certainement pas il rajouta d'une voix plus assurée : Je suis Gabriel... de la bibliothèque. Et toi ?

Il faut dire que le jeune homme ne s'attendait pas du tout à tomber sur quelqu'un et qu'il avait très peur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Lugubre promenade (PV Gabriel)   Mer 16 Juin - 15:26

Oren était sur le qui-vive, prêt à utiliser toutes les techniques de fuite qu'il avait appris au cours de ses 19 ans. Il lui était plus facile de semer un ennemi dans l'eau mais en pleine nuit, il avait aussi ses chances. Fallait dire qu'en plein jour, sa chevelure blonde ne lui était pas forcément favorable mais qu'à cela ne tienne, il connaissait l'île depuis sûrement plus longtemps que ... ces inconnus qui avaient débarqués depuis peu mais ... et si c'était pas un inconnu, justement ? Et si c'était quelqu'un qui, comme lui, habitait cette île depuis toujours et qui était parti à la recherche d'une proie facile ? Oren n'avait jamais entendu parler de cannibalisme ici, mais faut bien un début à tout.
Posant doucement son pied droit un peu en arrière, cherchant déjà des yeux une sortie de secours, une voix lui fit tendre les oreilles. Il y avait bien quelqu'un, droit devant lui, derrière ses buissons ou ses feuillages. Plissant les yeux, Oren chercha à apercevoir quelque chose mais c'était un peu difficile. Qui osait se présenter en disant "c'est moi", franchement ? Ca ne l'aidait pas beaucoup, c'était peut-être pour cela qu'il ne fit aucun mouvement de plus, attendant une suite.

"Gabriel ..."

Oren avait répété ce prénom par pure habitude, c'était la première fois qu'il entendait ce prénom et c'était quoi une bibliothèque ?

Ignorant volontairement la question qui consistait à donner une réponse à son interlocuteur, Oren s'avança enfin. Il n'en n'était pas encore certain mais l'homme en face de lui avait une voix qui disait qu'il n'était pas spécialement hardi non plus. C'était sa chance !
Essayant malgré tout de ne pas faire de bruit, bien que l'autre le voyait peut-être, Oren réduisit la distance qui les séparait tous les deux, et bientôt d'une main légèrement tremblante, il fit basculer les feuilles qui étaient leur seule barrière. Aussitôt, il le vit.

"Un démon !"

Et contrairement à ce que ces mots évoquaient chez certains, Oren était maintenant à 100% rassuré. Certes, ça pouvait être un démon particulièrement violent mais au moins, ce n'était pas un homme d'une autre race que la sienne.

Laisser passer un soupir de soulagement visible, Oren releva enfin les yeux pour le détailler. La lune n'éclairait pas beaucoup les alentours mais il pouvait quand même voir que cet homme avait la même couleur de cheveux que lui, à quelque chose près. Comment avait-il su que c'était un démon ? Grâce à ces 2 petites cornes rouges qu'il avait sur le front, toutes choupinettes fallait le dire. L'homme était assez grand mais sûrement pas autant que lui et était vêtu de rouge comme s'il voulait vraiment éloigné la nuit.
Traversant les feuilles afin qu'ils se tiennent vraiment l'un en face de l'autre, Oren lui envoya un sourire sincère et très amical en disant :

"Moi, c'est Oren. J'habite sur l'île aussi."

Oren avait cru bon de le préciser car, bien qu'il était un hybride à son tour, il n'avait guère de différence visible quand il était sur la terre ferme. Ca allait sûrement rassurer Gabriel de savoir qu'il n'avait en face de lui qu'un jeune hybride qui s'était peut-être, tout simplement perdu.

Ayant laisser retomber la pression, Oren recommença à parler. Il n'était pas d'un naturel extrêêêêêêmement bavard mais savait quand même tenir une conversation. Cette rencontre sortait assez de l'ordinaire pour qu'il fasse un effort de politesse.

"Je suis désolé si je t'ai fait peur, j'ai juste ... eu peur moi aussi. Mais ... je voulais savoir, c'est quoi une bibliothèque ?"

Son ton de voix était sincère et sérieux, il était aisé de deviner que ce n'était pas une question pour tester les connaissances de la personne en face. Oren ne savait pas du tout quelle image il pouvait donner de lui en posant ce genre de questions, mais franchement ... est-ce que c'était important ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Lugubre promenade (PV Gabriel)   Mer 16 Juin - 19:49

Gabriel était terrorisé même si c'était un démon. Il en avait tellement bavé quand il était jeune qu'il n'osait faire confiance à personne ni aux bruits qu'il entendait. Le jeune homme répéta son prénom mais pas de manière agressive. On aurait plutôt dit que c'était la première fois qu'il le prononçait.
Il le vit alors s'avancer et, traversant les feuilles, se présenter :

"Moi, c'est Oren. J'habite sur l'île aussi."

Il fut agréablement surpris par sa voix qu'il trouva calme et sympathique. Mais, le démon avait trop à l'esprit de récentes mésaventures pour se laisser amadouer facilement.

- Je suis content de te rencontrer Oren. Répondit-il, avec hésitation.

Il était rare de rencontrer quelqu'un dans le cimetière à cette heure-ci. Et pour le coup, Gaby relâcha un peu sa pression. Il habitait lui aussi dans l'île ? Alors c'était peut-être un hybride comme lui ? Il observa le jeune inconnu un peu plus amplement et n'aperçut pas de cornes comme lui. Ce n'était pas un démon alors. Sur le coup, il fut déçu mais, le jeune homme continuait de lui sourire alors il s'autorisa aussi à sourire en retour.

"Je suis désolé si je t'ai fait peur, j'ai juste ... eu peur moi aussi. Mais ... je voulais savoir, c'est quoi une bibliothèque ?"

Pour le coup, Gabriel fut surpris par la question du jeune homme. Il ne s'attendait pas à ce genre de question et, il resta silencieux quelques minutes. Il se demanda même si ce dernier ne se moquait pas de lui, mais il vit l'air sincère sur le jeune homme. Puis, il réfléchit à sa réponse, essayant de la rendre la plus simple possible.

- Ce n'est pas grave.
Sourit-il. Je suis aussi d'une nature assez peureuse quand je me balade par ici.

C'est vrai que quelques soirs en particulier le cimetière était inquiétant. Mais, d'habitude, il était tout seul et personne ne trainait dans les parages sauf le gardien qui faisait sa ronde. Mais jamais il ne l'avait rencontré encore.

- Tu veux savoir ce qu'est une bibliothèque ? Et bien c'est un lieu où les gens viennent pour lire, faire des recherches ou encore utiliser cet endroit pour se reposer et réfléchir tranquillement en visitant. Il y a des livres, comme celui que je tiens à la main.
Il lui montre le livre. Et il y a bien sûr des personnes comme toi et moi qui y travaillent pour aider les gens à chercher des livres.

Il espérait avoir bien répondu à la question du jeune hybride face à lui. Mais, il se tenait prêt à répondre encore à ses questions si besoin en était. Il sentait qu'il était sérieux et ne cherchait qu'à apprendre, rien de plus. C'est pour ça que Gaby ne se moqua pas de lui.


Dernière édition par Gabriel Osborn le Mer 21 Juil - 10:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Lugubre promenade (PV Gabriel)   Lun 12 Juil - 16:45

Oren n'avait, jusque-là, montré aucun signe de suspicion ou d'aggressivité envers ledit Gabriel mais il sentait bien que celui-ci était méfiant. Etait-il vexé de ça ? En fait, non, pas du tout. Au contraire, il s'en trouvait plutôt ravi. Depuis tout jeune, il avait souvent envié d'autres races que la sienne, des races qui paraissaient plus fortes, plus puissantes. Des races qui donnaient envie de courir rien qu'en croisant leur regard ... Alors là, de savoir que l'homme en face de lui se méfiait lui donnait un peu de cette fierté qu'il avait toujours voulu. Oh bien sûr, il n'avait pas l'intention d'en jouer, il n'avait nullement l'envie de le terrorisé ou de lui faire croire qu'il pouvait le faire, c'était juste ... personnel.
Heureusement, une fois que les "présentations" furent faites, la pression sembla se relâcher d'un cran et c'était pas une mauvaise chose. Oren n'était pas spécialement peureux mais avec leurs 2 tensions réunies au même endroit, un simple bruit de feuille qui tombe pouvait le faire détaler comme un lapin. Il fallait savoir rester sur ses gardes et ça, il l'avait appris dans l'eau dès son plus jeune âge.

Quelques secondes venaient de s'écouler, leurs regards ne cessaient de se croiser pour mieux juger l'autre. Oren dévisageait Gabriel avec une certaine impolitesse mais il n'en n'était pas vraiment conscient. Il se rappelait très bien avoir ressenti cette même sensation lorsqu'il avait rencontré Darma. Il était juste curieux devant quelque chose de nouveau, comme un enfant finalement. Et puis, comme d'habitude, sa curiosité prit le dessus et avant qu'ils ne puissent éventuellement parler de choses plus logiques telles que "t'es perdu ?", ou "t'habites dans les environs ?", Oren posa une question sur la bibliothèque. Il ne savait pas trop pourquoi mais il était certain que c'était comme ... la seule chance de sa vie de savoir ce que c'était ! Et un bon point pour lui, Gabriel lui expliqua aussitôt et dans les yeux d'Oren, on pouvait voir grandir la satisfaction de découvrir une nouvelle chose. Les mots inconnus qu'il entendait étaient aussitôt assimilés dans un coin de sa tête et ses yeux prenaient comme des photos de tout ce qu'il pouvait. Il dévisagea copieusement ledit "livre" que Gabriel lui tendit et finit par demander quand celui-ci eut terminé :

"Je peux y aller quand je veux ? Et ... est-ce qu'il y a des gens ... disons étrangers là-bas ?"

Décidément, c'était plus fort que lui. Est-ce que Gabriel avait lui aussi "changé" depuis quelque temps ou pas ? Oren le lui aurait bien demandé mais il préférait attendre encore un peu. Après tout, ils devaient discuter depuis à peine 5 minutes alors d'autres questions primaient sur celle-ci.

Tournant la tête autour de lui, la nuit le forçait à écourter sa recherche mais, reposant les yeux sur Gabriel, Oren lui demanda :

"Donc là, tu ... tu es perdu, ou bien tu rentres chez toi ? Moi personnellement, je crois que ... que je me suis un peu perdu !"

Et voilà enfin la logique qui revenait dans la bonne continuité des choses ! Certes, c'était pas très glorieux de la part d'Oren d'avouer qu'il s'était perdu et Gabriel allait peut-être penser que pour un habitant de l'île, il se perdait facilement mais il avait déjà préparé ses arguments. Il n'avait qu'à lui expliquer qu'il était issu d'un peuple de l'eau et tout doute prendrait fin ... non ?


( Pardon d'avoir mis autant de temps à te répondre, mais je t'avais pas oublié, hein ! C'est dur d'être en vacances ^^" )
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Lugubre promenade (PV Gabriel)   Mar 13 Juil - 18:42

Lorsque Gabriel répondit au jeune homme devant lui, il vit ce dernier satisfait de ce qu'il apprenait. Du coup, Gabriel relâcha la pression et se sentit instantanément à l'aise. Il attendit alors que le jeune homme lui pose d'autres questions et, pour cela, il lui sourit plus franchement, lui montrant ainsi qu'il était prêt à l'écouter et à bavarder avec lui.

Son attente ne fut pas déçu car Oren demanda si le lieu où il travaillait pouvait être visité et s'il pouvait y aller quand il voulait et s'il y avait des gens qui venaient.

- Et bien, je ne pense pas que tu ne puisses pas y aller mais de là à dire que tu peux y aller quand tu veux, je ne crois pas. Je ne sais pas si tu es au courant mais nous sommes soumis à une certaine loi imposée par des personnes étrangères. Ces personnes-là ont tous les droits par rapport à nous. Mais, si tu veux, je peux rester plus tard le soir. Je demanderai à mon patron si tu peux venir lire de temps en temps mais, ce sera de nuit seulement je pense ou alors il faudra que je t'emmène dans la salle des archives où tu devras rester caché la journée pour lire. Je ne voudrais pas que tu te fasses attraper par de mauvaises personnes.


Il stoppa net ses explications car il sentait qu'il en avait trop dit au jeune homme blond et il ne voulait non plus l'effrayer.

- Il y a des personnes étrangères qui fréquentent la bibliothèque oui. Et certains sont très gentils mais d'autres...

Il laissa sa phrase en suspens en espérant qu'Oren comprendrait la suite de la phrase par lui-même.
Puis, il vit le blondinet tourner la tête, comme s'il cherchait quelque chose, puis, un court temps après, son regard se reposa sur Gabriel pour lui demander s'il était perdu ou s'il rentrait.

- Je viens lire ici en fait, sur le mausolée que tu vois derrière moi. Je ne rentrerai chez moi que lorsque j'aurai fini ma lecture ou après avoir fini de discuter avec toi. Tu es perdu ? Mais d'où viens-tu ? Où te rends-tu ? Si je peux t'aider, je le ferai avec plaisir. Ou, si tu vis trop loin, je peux te prêter mon lit, je ne vis pas loin d'ici. Je dormirai par terre, ça ne me dérange pas.

Gabriel s'interrompit car il trouvait qu'il parlait vraiment beaucoup ce soir mais, l'invitation était lancée et il n'entendait pas se dédire et l'accueillerait chez lui avec plaisir si ça pouvait aider le jeune homme.

[Je compatis^^ Ce n'est pas grave d'avoir répondu tard, il y a des jours où je n'aurai pas le temps ou l'inspiration donc, tu risques d'attendre quelques jours aussi lol]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Lugubre promenade (PV Gabriel)   Dim 18 Juil - 19:16

Qu'est-ce qu'on entend par inconnu, finalement ? Est-ce l'homme qu'on croise pour une première fois, celui dont on découvre le visage à la levée du jour ou bien, celui qui révèle son caractère après 10 ans d'amitié ? Etre "inconnu", ça ne signifie pas grand chose, c'est juste histoire de dire qu'on vient de se rencontrer ... Oren était un inconnu aux yeux de Gabriel, sûrement, mais c'était réciproque. Pourtant, il n'avait pas du tout envie de penser à lui de cette façon, il n'allait plus jamais l'appeler "inconnu" mais bien Gabriel puisque c'était son nom et que ça lui allait à merveille. N'est-ce pas pour cette raison qu'on a des prénoms ? Pour éviter qu'on nous oublie ou qu'on appelle par des "hey toi !" ?
Enfin bref, l'homme devant lui lui inspirait confiance et quand Oren sentit que celui-ci se laissait davantage aller, il n'en fut que plus ravi. Pouvait-il dire qu'une amitié venait de naître ? Difficile à dire, valait mieux laisser encore un peu de temps pour se reposer la question, rien ne pressait !

La suite lui coupa toute envie de retraitre. Ainsi, il n'avait pas rêvé !! Il y avait bien d'autres personnes ici, Gabriel en parlait à l'instant ! Ah, comme ça lui faisait plaisir de savoir cela, il n'était pas fou ! Buvant ses paroles avec une soif qu'il ne se connaissait pas encore, il le laissa terminer avec les yeux pendus à ses lèvres. Si Oren avait connu les livres depuis plus longtemps, il aurait de suite penser que ce mec ressemblait à une bibliothèque pour lui. Tant de savoir en un seul homme ! Etait-ce parce qu'il lisait beaucoup ? Ou cela venait-il de sa race ? Impossible à savoir pour le moment.
Se reconcentrant sur le sujet, Oren fronça les sourcils avant de dire :

"Je savais bien qu'on n'était plus tout seul ! Je les cherche ces gens, je veux leur dire plein de choses, je sais pas pourquoi ... Ca sonne dans ma tête, je dois leur dire de rester mais je les trouve pas."

Oren posa ses deux mains contre son crâne. Il avait encore tellement de questions sur ce qui lui arrivait depuis peu. Il ne voulait pas embêter Gabriel avec ceci, mais si celui-ci pouvait l'aider à trouver quelques réponses, il était prêt à tout pour lui.

Secouant la tête pour chasser son soudain mal être, il se remit droit de toute sa hauteur et reprit, d'un ton plus calme et plus rassurant :

"Je ne voudrais surtout pas t'embêter dans la journée. Je viendrai uniquement de temps en temps, la nuit mais pas très longtemps. Disons ... juste pour voir ce que c'est. Merci beaucoup !"

Et son sourire était sincère. Ce n'était pas tous les jours qu'on rencontrait des gens comme lui, un démon qui était prêt à aider son prochain sans vraiment le connaître. Gabriel ne semblait pourtant pas être né de la dernière pluie alors pourquoi était-il si gentil ? Etait-ce juste la nuit qui faisait ça ? Ou bien leur petit échange du début, les sensations de peur qu'ils avaient eu en commun ? Peut-être osera-t-il lui poser la question un jour, mais en attendant ...

Ainsi il ne s'était pas perdu, loin de là. Oren se sentit soudainement de trop. Gabriel semblait vouloir lire en paix, sur le batiment derrière et Oren lui, le dérangeait ... l'empêchait même d'y aller ! Dans un élan de gentillesse, il faillit lui dire qu'il s'en allait sur le champ, qu'il le laissait tranquille à sa lecture et qu'il s'excusait de l'avoir dérangé mais les mots de Gabriel lui parvinrent aux oreilles et ça le stoppa net. Invitation ?! Attendez ... est-ce que quelqu'un d'aussi serviable était réellement devant lui ? Fronçant les sourcils, Oren recula d'un pas avant de venir se pincer fortement la graisse de la cuisse. La grimace su son visage montra qu'il eut mal mais la présence de Gabriel flottait toujours.
Secouant la tête, Oren se rapprocha et s'expliqua avant que son camarade ne le prenne pour un fou :

"Je voulais voir si tu étais vraiment là. Je suis pas habitué à autant de gentillesse lors de la première rencontre. Tu me parais trop bien pour être vrai, c'en est presque gênant mais ... pour être franc, oui je me suis légèrement perdu. A dire vrai, je cherchais ces étrangers pour avoir des réponses mais en pleine nuit et sur la terre ferme, je suis pas trop dans mon élément. Je quitte rarement mon village, aussi je ne pourrais pas t'indiquer la direction pour m'aider alors si ton invitation tient toujours ..."

Oren baissa la tête. Bien sûr qu'il était gêné !! On n'avait jamais vu ça, ils n'étaient pas de la même race tous les deux, ils n'avaient pour ainsi dire, rien en commun et pourtant, le courant semblait passer plus que bien.
Oh bien sûr, il venait d'accepter de dormir chez lui mais il était hors de question qu'il prenne son lit ! Fallait pas s'imposer non plus ! Un petit coin d'eau lui suffirait amplement ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Lugubre promenade (PV Gabriel)   Mer 21 Juil - 10:39

Gabriel se mit à répondre à Oren en espérant combler une partie des lacunes du jeune homme. Apparemment, ça devait aller car Oren réagit.

"Je savais bien qu'on n'était plus tout seul ! Je les cherche ces gens, je veux leur dire plein de choses, je sais pas pourquoi ... Ca sonne dans ma tête, je dois leur dire de rester mais je les trouve pas."

Intérieurement, Gabriel était effrayé par cette réaction car, le jeune hybride en face de lui ne connaissait vraiment pas les affreuses choses qui l'attendaient s'il entrait plus profond dans la ville. Il souhaita le prévenir mais, une autre peur, plus forte, le retint. Il se sentait observé par son persécuteur. Il se retourna donc par réflexe et ses yeux se mirent à luire d'un éclat malsain plus qu'effrayé mais, ce ne fut que de très courte durée.
Ensuite, le bibliothécaire proposa une visite de son lieu de travail à Oren et celui-ci répondit :

"Je ne voudrais surtout pas t'embêter dans la journée. Je viendrai uniquement de temps en temps, la nuit mais pas très longtemps. Disons ... juste pour voir ce que c'est. Merci beaucoup !"

Il appréciait de plus en plus ce jeune homme qu'il trouvait charmant et courtois et même si leur conversation représentait plus un question-réponse, il aimait lui offrir un peu de son savoir car il sentait l'élève brillant se dégager d'Oren. Dommage qu'il ne fut pas professeur, il aurait été au septième ciel.

Puis, Gabriel répondit à la question de son acolyte mais il sentit qu'il avait peut-être peiné son vis-à-vis car celui-ci eut une expression énigmatique. Mais, il se ressaisit et Gabriel se dit qu'il avait mal interprété la réaction du jeune homme.
C'est alors qu'il lui offrit le gîte et le couvert en espérant que ce dernier accepterait.
Et Oren eut une autre réaction bizarre aux yeux du jeune démon mais il eut l'explication cette fois-ci car Oren dit alors :

"Je voulais voir si tu étais vraiment là. Je suis pas habitué à autant de gentillesse lors de la première rencontre. Tu me parais trop bien pour être vrai, c'en est presque gênant mais ... pour être franc, oui je me suis légèrement perdu. A dire vrai, je cherchais ces étrangers pour avoir des réponses mais en pleine nuit et sur la terre ferme, je suis pas trop dans mon élément. Je quitte rarement mon village, aussi je ne pourrais pas t'indiquer la direction pour m'aider alors si ton invitation tient toujours ..."

Gabriel ne savait comment prendre la remarque d'Oren concernant sa personnalité qui était par nature gentil. Cela le peina quelque peu mais il sut le dissimuler. Il eut après coup, un sourire amusé quand le jeune homme blond avoua s'être perdu mais, il ne se moqua pas.

- Bien sûr que mon invitation tient toujours ! Saches que je ne me dédie pas de ce que je viens de te proposer. D'ailleurs, je te considère comme mon ami et je t'apporterai mon aide en quoi que ce soit.

Il sourit de son plus beau sourire et tendit la main vers Oren, lui signant ainsi le pacte qu'il venait de lui faire et aussi pour lui indiquer le chemin vers son lieu préféré et après, ils rentreraient chez lui, ensemble...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Lugubre promenade (PV Gabriel)   Mer 1 Sep - 15:03

Si Gabriel avait expliqué à Oren qu'il ne fallait pas trop les chercher ces nouveaux venus, est-ce que ça aurait changé quelque chose ? Difficile à dire, c'était un peu confus à expliquer mais c'était plus fort que lui. Etait-ce simplement de la curiosité parce qu'il avait vécu avec des gens différents depuis son enfance ou était-ce autre chose ? Oren lui-même ne pouvait pas le dire, il savait juste qu'il devait le faire. Parfois, c'était même embarassant parce aque ça le réveillait la nuit, il sentait qu'il devait leur dire quelque chose, qu'il avait des tas de devoirs envers eux, mais jusque-là, il n'en n'avais jamais rencontré et avait commencé à se demander s'ils étaient vraiment là. Gabriel lui évitait une recherche inutile.

Par la suite, Gabriel fut plus que prévenant et lui fit comprendre qu'il l'invitait chez lui et que ce n'était pas une blague. Mais ... ok des gens comme ça, il y en avait un peu dans l'île mais ... tous les deux, ils ne se connaissaient pas, si ? Et si Oren était pris d'une folie passagère et qu'il décidait de le violenter ? Ok, ça ne lui était jamais arrivé et il n'aimait pas la violence mais ne pouvait-il donc rien leur arriver ? Gabriel restait un démon après tout ! Est-ce qu'Oren devait se méfier, c'était un peu mal venu après cette conversation agréable et enrichissante.
Les yeux un peu douteux, Oren se décida quand même à tendre ses 5 doigts vers la main tendue de son interlocuteur et quand enfin il la sentit contre la sienne, son coeur acceléra. Il sentait qu'il se passait quelque chose, c'était comme un début d'amitié, non ? C'est bien ce qu'avait dit Gabriel ! Serrant cette main chaude dans la sienne, Oren en profita pour regarder ses doigts et son poignet. Non pas qu'il cherchait quelque chose de précis, mais il appréciait regarder ce qui était nouveau et là, ça en faisait partie. Les mains d'un démon étaient-elles différentes des siennes ? A priori non ...

Suivant la direction indiquée, Oren marcha à tâtons, ne connaissant pas du tout les lieux. En chemin pourtant, il s'arrêta et prit le temps de respirer un grand coup. Son corps tout entier réclamait un peu d'eau et là, il venait de le sentir, il y en avait un peu pas très loin. Se tournant vers Gabriel, il se mit juste devant lui et s'expliqua :


"Faut quand même que je t'explique dans quel environnement je vis."

Et tendant doucement ses deux mains vers son accolyte, il attendit à peine 1 seconde avant qu'un petit jet d'eau ne sorte de sa paume, mimant le va-et-vient d'une mini fontaine. Il savait que ce n'était pas très clair comme explication et que Gabriel allait peut-être le prendre pour un alien venu d'on ne sait où ! Aussi, il ajouta :

"Je suis issu d'un peuple marin, je vis presque toujours dans l'eau. Aussi ... je dors dans l'eau. Je peux m'en passer quelques heures bien sûr mais là, ça fait un petit moment que j'ai quitté mon lac pour chercher ces fameux individus et mon corps est un peu faible, je pense."

Il était inutile de le préciser mais Oren sentait aussi la fatigue le gagner. Marcher en terrain inconnu était plus crevant qu'il ne l'aurait imaginé. Valait mieux faire des recherches en plein jour, c'était moins dangereux.
Cessant son petit jet pour éviter de gaspiller inutilement ses forces, il se redressa et attendit son sort. Il ne savait pas si Gabriel avait compris ce qu'il cherchait à lui dire mais bon ... Il était à lui redire tout d'une autre façon, après tout ils étaient amis, ils pouvaient bien prendre le temps de se parler, rien ne pressait !



(Je suis désolé, j'ai vraiment mis beaucoup de temps avant de revenir mais ça y est ! ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Lugubre promenade (PV Gabriel)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lugubre promenade (PV Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives de rp-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit