AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ambrus Tavho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ambrus Tavho

Scientifique spécialisé dans la recherche génétique

Scientifique spécialisé dans la recherche génétique
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 22/05/2010

Carte d'identité
Surnom: Skills
Sexualité : Dominant
Niveau de dangerosité: ... Je laisse les autres juger


MessageSujet: Ambrus Tavho   Lun 24 Mai - 19:07



|| Le personnage ||



Informations
    Nom : Tavho
    prénom : Ambrus
    Âge : 33 ans et toutes ses dents!
    Taille : 1m90
    Poids : 90 kg
    Race : Humain
    Sexualité : Homosexuel - Dominant
    Rang/Métier : Scientifique spécialisé dans la recherche génétique. Savants fous

|| Informations diverses ||

    Physique : Ambrus est le genre d’individu qui ne passe pas inaperçu et qu’on regarde curieusement dans la rue. Avec sa haute taille, son look extravagant ainsi que ses habitudes digne d’un vrai SDF, on a du mal à l’imaginer dans un laboratoire. Et pourtant c’est un scientifique malgré son apparence très rebelle. Comme c’était noté, il est d’une grande taille, atteignant les un mètre quatre vingt dix, sa silhouette n’a rien de fin bien au contraire. Son corps est bien dessiné tout comme ses abdos saillants, deux creux se rallongent de deux parts de son ventre formant ainsi une aine magnifiquement tracée. Les muscles de ses bras lui donnent un aspect puissant qui se marie à la perfection avec sa corpulence loin d’être délicate. Ambrus est fatalement résistant et colossale. Les traits de son visage ne sont pas fins mais extrêmement virils et durs. Ses prunelles sont d'une couleur noire accentuant son regard sombre où une lueur perverse y danse continuellement. Ses cheveux sont en coupe punk, ce qui veut dire que les deux parties de son crâne sont rasées, une crête teintée d'une couleur blanche prend le milieu de son crâne. Une crête longue avec quelques dread lucks de couleur rouge et noire. Il porte le bouc aussi.
    Il porte sur son corps des dessins imprimés à jamais sur sa peau pâle presque cadavérique. Une grande araignée est tatouée sur tout son torse imberbe, des flammes rouges sur son cou, un tribal dans le dos ainsi qu’un dessin extrêmement abstrait sur son mollet droit.
    Ambrus est un adepte de piercings aussi, il en possède une bonne dizaine éparpillé sur son visage et corps. Un piercing entre les yeux, deux piercings de deux cotés de la commissure des lèvres, un tragus dans ses deux oreilles sans oublier pleins d’autres sur ses cartilages, deux élargisseurs industriels, un piercing linguale et deux au niveau de ses tétons.

    Malgré sa condition de scientifique, Ambrus ne s’habille jamais en costard/cravate, il a horreur de ça. Il opte pour un style plus décontracté genre un jean troué rentré dans ses grosses bottes ou ses brodequins qui ont connus des jours meilleurs. Un t-shirt déchiré au niveau des biceps et au col ou bien des débardeurs. Une grosse chaine au niveau de la ceinture de son jean. C'est très rare qu'il sorte sans un gros bonnet lui donnant des allures d'un rastaman. Les couleurs de ses habits sont rouges, noires et blancs. Il n’aime pas les autres couleurs.



    Caractère : Au premier abord, Ambrus donne l’impression d’être quelqu’un de souriant, chaleureux sympa ce qui est le cas. Mais si on observe un moment son regard, on pourra facilement comprendre que c’est quelqu’un de pervers. Certes, dans un certain sens ça ne peut pas être calamiteux pour un adorateur du sexe masculin, sauf que sa perversion n’est pas un trait de caractère mais une vraie maladie. Dès qu’il trouve un homme à son gout, il fait tout pour l’avoir. Malheureusement ce n’est pas une réponse négative qui arrivera à le repousser, non. Il ira jusqu’à « prendre » la personne sans qu’elle soit consentante.
    A vrai dire, il se moque de la morale et des valeurs imposées par la société. Au contraire, il trouve un malin plaisir à enfreindre les lois et de faire ce qu’il désire ne tenant pas compte des avis des autres. C’est ce qu’on appelle un sociopathe. Une personne qui fait des choses contraires à la morale tout en prenant du plaisir à les faire, sans pour autant éprouver le moindre sentiment de regret après un acte considéré comme un péché aux yeux de la société.
    Il est aussi très attaché à son travail allant jusqu’à en faire une obsession. A la base c’est un chercheur spécialisé dans la génétique. Depuis longtemps il a trouvé une passion : le sang. Ses recherches se portent donc dans ces deux domaines ce qui lui plait énormément. Dans son travail, il semble sérieux, lointain, concentré dans sa tâche et ne donnant plus d’importance à ce qui l’entoure. Mais une fois ailleurs, c’est une autre personne qui se manifeste, joueuse, malsaine et perverse. Il est aussi extrêmement vulgaire, dans ses propos comme dans ses gestes et faits et ne se vexe pour rien au monde. Il aime les plaisirs de la chair et ne le cache pas sauf qu’il privilège les rapports d’une nuit, ceci dit il ne couche presque jamais avec la même personne deux fois sauf s’il trouve son jouet. Pour tout dire, il considère les hommes comme des objets, bons pour mettre dans le lit mais extrêmement chiants quand ils ouvrent leurs clapets. Il n’est pas un sentimental mais un homme de parole. Il n’essaye pas de mentir aussi pour prendre ce qu’il désire non Ambrus est extrêmement franc. Si quelqu’un le dérange, il ne se prive pas de le dire mais cela dépend de son humeur aussi.
    Il n’a pas vraiment de phobie et il a tic : un claquement de langue permanent qui ne veut rien dire de particulier. Il fume beaucoup, une vraie cheminée mais heureusement la cigarette n’a pas fait de dégâts sur sa dentition qui reste parfaite.



    Histoire : Ambrus a grandit dans une famille modeste. Pas trop pauvre ni trop riche, ils vivaient mieux que d’autres et moins que certains. Tant qu’ils avaient de quoi manger le soir ainsi qu’une maison et des couvertures pour l’hiver, tant qu’ils sont satisfaits. Le seul hic c’est qu’il venait d’une famille nombreuse. Ils étaient sept frères et sœurs ce qui faisait beaucoup d’ambiance à la maison. Le mot silence n’existe point dans leur vocabulaire, il y avait toujours de l’animation ainsi que des « arrêtes » ou des « fais chier » sortit tout droit des bouches de leurs parents. Son père était un simple employé de banque, vous voyez le genre, costard cravate, les cheveux rangés sur le coté avec des grosses lunettes et un cartable sous le bras. Sa mère elle, était une parfaite femme d’intérieure des années cinquante. D’ailleurs même ses habits étaient démodés. Manque d’argent comme ils disaient.
    C’est dans ce genre d’atmosphère qu’Ambrus est venu au monde, le premier fils après trois filles. Tout laisse croire qu’il était traité comme un prince ce qui était loin d’être le cas. Il était traité comme les autres, aucun favoritisme de la part de ses parents. Cette attitude avait pour résultat une parfaite entente entre les enfants. Certes, ils se chamaillaient, se tapaient dessus mais il y avait beaucoup d’amour dans cette famille d’apparence bordélique.

    Mais malgré cela, le passe temps préféré d’Ambrus n’était pas jouer avec ses frères et sœurs mais plutôt se rendre chez son grand-père qui tenait des pompes funèbres.
    Il regardait son papi maquillait les morts, effaçant leur ton cadavérique. Ambrus avait éprouvé de l’attirance à ce travail et surtout au corps humain, spécialement le corps d’un homme. Peut être était il né gay après tout.
    Un peu plus tard, le jeune homme âgé de dix sept ans intégra une des plus grandes écoles de médecine de sa région. Le seul problème c’est qu’il n’avait pas les moyens pour se permettre de telles études. Son grand-père lui proposa un marché : Il lui paye ses études et comme compromis, Ambrus devait travailler à mis temps dans les pompes funèbres.
    Cette idée aurait pu énerver n’importe qui, tous sauf le jeune homme qui éprouvait toujours de l’attirance pour le corps inerte d’un homme.

    Les années passaient tranquillement et le jeune Ambrus devint encore plus beau mais extrêmement marginal dans son look mais aussi dans sa façon de pensée. Une sorte de routine s’était installé dans sa vie jusqu’au jour où il le vit « lui » Un jeune homme de vingt quatre ans, il était professeur de sport et s’appelait Léon. Le seul problème et de taille est que le jeune homme Léon était décédé. Ambrus était tombé amoureux d’un cadavre sans vie mais tellement beau à voir. Le jeune étudiant en médecine ne se lassait pas de le regarder, de l’admirer et de caresser sa peau froide et bleutée. Il ne regrettait pas de l’avoir rencontré mort non, il l’aimait tel qu’il était : ankylosé.

    Découvrant l’attachement immédiat d’Ambrus pour Léon, son grand-père lui offrit la possibilité de le préparer pour les funérailles. Il le laissa seul avec le cadavre et sortit faire les courses.
    Pendant ce temps, Ambrus contemplait toujours avec admiration le corps et le visage de l’homme endormie. Sans qu’il n’essaye de comprendre son comportement, Ambrus se pencha vers le visage de l’homme et l’embrassa sur la bouche. Un baiser tendre et plein d’amour. Sauf que ce baiser se transforma en caresses, des attouchements poussés pour finir dans un frottement de chair chaude contre une glacée frappée par la mort.
    Ce jour là, Ambrus avait touché le fond, non seulement il avait aimé un cadavre mais en plus il avait offert sa première fois à celui-ci. Il savait au moins que Léon ne le décevra point et qu’il emmènera ce secret tout au fond de sa tombe.

    Pour Ambrus, l’amour n’avait pas de barrière encore moins de moral. Il avait couché avec l’homme qu’il aimait ne considérant point cela comme un acte de nécrophilie. Pourtant ce jour là, le jour où il a commit l’ultime péché, un coté sombre de sa personne se manifesta, un coté qui n’avait plus respecté les lois des mortels, il n’avait plus glorifié leur moral. Faisant ce qu’il désirait en prenant son plaisir. C’était ainsi jusqu’à ce qu’il décroche son diplôme de médecine et de se spécialiser dans la génétique. Il avait comprit son penchant pour les hommes depuis Léon et il ne voulait en aucun cas cacher cela. C’est en rentrant d’une boite de nuit le l’aube d’un vendredi qu’il découvrit une annonce dans un journal. Un certain Whites embauchait des scientifiques même inexpérimentés.

    Quelques jours plus tard, Ambrus se retrouva sur l’île nommée Vélès. Accompagné de son fidèle ordinateur ainsi que de quelques affaires utiles.
    Son aventure ne fait que commencer en enfer … Mais pas pour lui, pour tous ceux qui risquent de croiser son chemin.


    Autres : Même si l'homme n'est pas superstitieux, il garde avec lui depuis la fac, un crâne humain qu'il transporte avec lui là où il va. Il dit que ça lui porte bonheur. D'habitude, il le met sur son bureau et discute avec lui. Ce crâne est son seul confident et ami.
|| Le joueur ||



Âge : 24
Serez vous actif: Oui !
Commentaires sur le forum?: Nop!



Dernière édition par Ambrus Tavho le Sam 21 Aoû - 23:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Date d'inscription : 18/05/2010


MessageSujet: Re: Ambrus Tavho   Jeu 23 Déc - 18:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ile-de-veles.forumactif.com
 

Ambrus Tavho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Prè-RP
 :: Fiches des personnages :: Scientifiques ou Savants fous ou Personnels de santé
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit