AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Théodore Mendez-Ortega

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Théodore Mendez-Ortega

Gynécologue Obstétrique spé Chirurgie / Responsable

Gynécologue Obstétrique spé Chirurgie / Responsable
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/05/2010

Carte d'identité
Surnom: Théo, Doc
Sexualité : bisexuel
Niveau de dangerosité: Moyen ou élevé suivant l'humeur ^^


MessageSujet: Théodore Mendez-Ortega   Dim 23 Mai - 20:36

|| Le personnage ||



Informations
    Nom : Mendez-Ortega.
    prénom : Théodore.
    Âge : 25 ans
    Race : Humain
    Sexualité : Bisexuel
    Rang/Métier : Gynécologue Obstétrique spécialisé en Chirurgie. Savants fous


|| Informations diverses ||

    Physique : Théodore a de beaux cheveux violets coupés courts depuis peu. Ils encadrent un visage fin mais légèrement carré. Ses yeux sont gris pâle lorsqu'il est calme mais, foncent quand il est énervé ou en pleine "création". Théodore est métissé de par ses origines mexicaines mais il n'est pas bronzé autant que l'étaient ses parents. On ne sait d'ailleurs pas pourquoi sa peau tire vers le clair lui faisant un léger hâle. Il ne se plaint plus des rondeurs de sa jeunesse depuis qu'il a suivi un régime et son corps est bien proportionné et musclé juste ce qu'il faut. Depuis, en-dehors de son travail et de ses "recherches", il entretient son corps quasi parfait en faisant du footing et de la natation. Habituellement, il porte des blouses par-dessus ses jeans lorsqu'il travaille, sinon, il aime beaucoup les pantalons en lin et les tee-shirts et sweet-shirts près du corps mais pas moulants. Il ne porte que très rarement de bijoux car il pense que c'est un signe de distinction ou d'appartenance à quelqu'un. Plus jeune, à l'adolescence, il avait une chaîne avec un pendentif en forme de croix pour prouver aux autres qu'il faisait partie d'un groupe d'adorateurs du Christ. Mais, ayant été déçu, il l'enleva et n'en remit plus jamais.



    Caractère : D'une nature assez généreuse, Théodore essayait toujours d'aider les autres mais, depuis qu'il travaille dans le laboratoire, un côté sombre et sadique a émergé de son subconscient sans qu'il puisse le retenir. En outre, plus jeune, il lui était déjà arrivé de virer au fanatisme vu qu'il prêchait énormément pour sa "paroisse" des Adorateurs du Christ comme ils aimaient à se faire appeler. Mais un jour, il surprit un acte qui le déstabilisa beaucoup et fit de lui un quasi ermite. Pas tout à fait associal ni totalement sociable, il se réfugie peu à peu dans la solitude. Dorénavant, il lui arrive de s'isoler et d'étudier de nouvelles méthodes de recherche sur les "cobayes" qu'on lui fournit. Il a choisi la gynécologie obstétrique car il aime beaucoup le corps humain et les parties génitales surtout, car pour lui, elles font partie du mystère de la vie. La chirurgie est un plus, vu qu'en cours de biologie, il adorait regarder les "bestioles" qu'il devait disséquer, évoluer dans le cours de la mort. La chirurgie lui permet aussi d'exprimer son esprit créatif mais, cet esprit ne se dévoile que lorsqu'il se retrouve seul. Il n'était pas colérique mais beaucoup de ses "spécimens" l'ont amené à se dévoiler quand certains ne se laissaient pas faire. Depuis ce débordement, il essaie de cacher cette face de lui-même.



    Histoire :
    Par un bel été, à Mexico, naquit un beau bébé assez potelé avec un sourire angélique.
    Le père, Manolo, et la mère, Consuela, contemplaient leur sixième enfant avec bonheur et adoration. Il est vrai qu'on ne savait pas si le nourrisson viendrait à termes étant donné que la grossesse de Consuela s'était plutôt mal passée et elle avait dû s'aliter peu de temps après avoir su qu'elle attendait un sixième enfant !
    Ce bébé n'était pas désiré à 100% mais les parents étaient plutôt fortunés et virent en lui la volonté du Seigneur puis ils décidèrent de le garder même si cela pouvait impliquer le décès de Consuela.
    Ainsi naquit donc Théodore, Alfonso, José Mendez-Ortega.

    Le petit Théodore eut 1 an et les parents décidèrent de quitter le Mexique pour le travail de son père qui avait obtenu un poste à l'étranger. C'est là qu'ils emménagèrent dans un petit village tranquille près de chez une femme plutôt sympathique mais assez énigmatique qui vivait seule avec son fils de l'âge de Théodore.

    Lorsqu'il fut en âge d'aller à l'école, Théo se fit plein d'amis autant filles que garçons vu que son physique grassouillet et ses beaux yeux séduisaient les gens (alors que les personnes assez fortes dégoûtaient normalement). Il se lia plus particulièrement avec le fils de la voisine et accepta même, par jeu, de l'épouser quand ils seraient tous deux plus grands.
    Un jour, alors qu'il rentrait chez lui après avoir joué avec le fils de la voisine, il s'aperçut qu'il avait oublié son cartable. Il prit donc une petite ruelle pour
    faire demi-tour et arriva directement dans la cour. Ce qu'il vit l'excita et l'effraya à la fois : la voisine était étendue sur le sol et gisait dans son sang.
    La première idée qui lui vint à l'esprit fut de regarder sous la jupe de sa voisine car, quelques jours plus tôt, une remarque faite par l'un de ses instituteurs
    l'avait interpelé : "Ce qui se cache sous la jupe ou la robe d'une femme est un trésor incommensurable !" Théodore avait été fortement intrigué et il alla donc vérifier sur sa voisine.
    Une fois la chose vérifiée et plusieurs attouchements pour trouver le "trésor caché", Théodore resta pensif et partit chez lui en sautillant, un sourire béat sur les lèvres. Secrètement, il commença à étudier plus profondément l'anatomie. Son père étant dans le milieu médical, il put recueillir de nombreux ouvrages sur le sujet. Théodore était un petit génie.


    Lorsque Théo eut une quinzaine d'années, il traîna avec un groupe de fanatiques religieux qui l'endoctrinèrent assez rapidement et facilement car, fuyant sa famille qui le surprotégeait, il serait allé n'importe où et aurait suivi n'importe qui. Ce groupe se faisait appeler "Les Adorateurs de Dieu" et, en effet, ils étaient fervents de par leurs prières et leurs auto-flagellations qui se passaient toujours au sein du groupe. Mais Théodore n'aimait pas se flageller au vu et au su de ses camarades. Le chef le remarqua et en fit son "favori" et c'est là que Théo connut sa première fois homosexuelle. Il en jouit tellement qu'il crut être devenu homosexuel. Mais, la barrière religieuse dont il avait été entouré, le fit réfléchir et il se dit que c'était mal et qu'il ne devait plus avoir de rapports sexuels avec le même sexe.

    Une après-midi, alors qu'il rentrait plus tôt de ses cours, il surprit une scène qui le laissa pantois et perplexe mais aussi le déçut profondément et ébranla très fortement ses convictions religieuses et humaines : son père était de dos, entièrement dénudé, sa mère se tenant à genoux, jambes écartées et sexe entièrement exposé. Il y avait cependant un autre homme dont la tête était cachée et dont on ne voyait que le dos, mais qu'il reconnut de suite comme étant celui de son chef de groupe. L'homme qui lui avait donné du plaisir se faisant prendre par son père alors que sa mère recueillait dans sa bouche et sur son corps la semence de cet homme, provoqua en lui de sombres desseins ainsi qu'une forte inspiration : il devait les disséquer dans cette position pour avoir la clé du mystère qu'il avait longtemps cherché.
    Il repartit vers la remise de la maison, aussi discrètement qu'il était arrivé, et fouilla dans le bric-à-brac de son père où il découvrit nombreux objets de
    torture mais aussi tout le matériel médical dont tout médecin rêvait de posséder. Il posa sa croix qu'il portait au cou depuis sa naissance et la brisa à coups de marteau. Ceci fait, il fourragea parmi des seringues, et multiples produits puis, il trouva enfin ce qu'il cherchait : de l'anesthésiant cryogénique déjà incorporé dans des fléchettes ! (oui car son père travaillait actuellement sur un projet déjà existant de cryogénisation pour conserver les corps de riches personnes qui souhaitaient revivre dans une époque future sans avoir pris une ride)
    Ayant trouvé les fléchettes, il prit le fusil hypodermique de son père et le chargea. Tout ne se passa pas totalement comme il l'avait prévu mais, il réussit son entreprise de dissection sans pour autant résoudre le mystère.

    Oui, cela finit plutôt mal car, sa petite soeur rentra, elle aussi, plus tôt que prévu et appela la police qui l'arrêta sans autre forme de procès.

    Il plaida la démence et fut conduit dans un asile où il sympathisa avec le Directeur qui s'aperçut rapidement de son génie et le comprit. De ce fait, il lui procura le savoir nécessaire ainsi que ses connaissances personnelles. Voyant l'évolution et les progrès rapides de son disciple, il lui offrit l'accès illimité à sa bibliothèque et à son laboratoire personnel ainsi, Théo put développer ses théories et pratiquer ses connaissances déjà acquises.

    Le Directeur de l'asile pratiquait, bien entendu, des expériences sur ses patients atteints de forte démence mais il laissait à Théodore ceux qui étaient en fin de vie ou qui étaient catatoniques et même les « cas » qui n'avaient pas ou plus de famille. Comme ça, les « cobayes » ne pouvaient se rebeller ni se plaindre vu qu'ils ne sentaient quasiment plus rien ni ne se souvenaient plus de rien. Théodore put donc approfondir ses recherches gynécologiques et pratiquer à loisir la chirurgie même si parfois il lui arrivait de faire des erreurs mais, le Directeur de l'asile les camouflait et personne ne
    se doutait de ce qui se tramait dans l'Institut.
    A la fin d'une des nombreuses expériences qu'il pratiquait, Théodore fut convoqué par son mentor qui lui annonça qu'il lui avait peut-être trouvé une place en or dans le secteur de la recherche mais qu'il devait quitter l'asile et la ville où il résidait pour partir vivre sur une île. Théodore promit de réfléchir à la question pensant déjà à une idée d'expérience qui venait de lui traverser l'esprit. Il passa plusieurs jours enfermé dans son laboratoire à « plancher »
    sur un nouveau cas. Lorsqu'il ressortit, il était heureux et annonça le résultat à son mentor : il venait de trouver un moyen amélioré de manipuler et de maîtriser la volonté d'une personne.

    Dès lors, son destin fut scellé et il rejoignit, après un entretien qui le laissa assez pantois, l'équipe de scientifiques que son nouveau patron lui avait ordonné d'intégrer.

    Autres : Il ne porte aucun piercing mais a un tatouage sur le torse qui a la forme d'un dragon dévorant un tigre
|| Le joueur ||



Âge : 32 ans
Serez vous actif: Dès que possible
Comment avez vous connu le forum?
Commentaires sur le forum?: Superbe design et le contexte est très sympathique



Dernière édition par Théodore Mendez-Ortega le Mer 16 Juin - 4:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Date d'inscription : 18/05/2010


MessageSujet: Re: Théodore Mendez-Ortega   Jeu 23 Déc - 18:20

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ile-de-veles.forumactif.com
 

Théodore Mendez-Ortega

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Prè-RP
 :: Fiches des personnages :: Scientifiques ou Savants fous ou Personnels de santé
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit