AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shiki D. Sniper & Chauffeur de sa seigneurie Ezerial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiki D.

Chauffeur personnel d'Ezerial / Sniper

Chauffeur personnel d'Ezerial / Sniper
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 23/10/2010

Carte d'identité
Surnom: -
Sexualité : Ambivalent
Niveau de dangerosité: Elevé


MessageSujet: Shiki D. Sniper & Chauffeur de sa seigneurie Ezerial    Sam 23 Oct - 13:34

|| Le personnage ||



Informations
    Nom : D. (ne divulgue jamais son nom pour des raisons de sécurité)
    prénom : Shiki
    Âge : 28 ans
    Taille : 1m83
    Poids : 73 kilos
    Race : Humain
    Sexualité : Bisexuel
    Rang/Métier : Chauffeur personnel d'Ezerial & Sniper

|| Informations diverses ||

    Physique : Shiki possède un corps élancé et bien sculpté, il est musclé et bien bâti, il ne pèse pas plus de 73 kilos sachant que son poids vient principalement de sa musculature, il prends soins de son corps et ca se voit, néanmoins sa peau pâle présente quelques imperfections comme des cicatrices ou des marques, liées à son travail qui met à l'épreuve son corps. Il a toujours une démarche assurée et des plus virile, dégageant un charme et un charisme fou à la moindre de ses apparitions, il fait tourner bien des têtes sur son passage. Les traits de son visage sont tout aussi finement dessinés, il a des yeux d’un rouge poignant donnant à son regard une intensité captivante, même si son visage est peu expressif aux premiers abords, il a souvent un léger sourire satisfait sur ses lèvres. Quant à ses cheveux, ils sont aussi noirs que l’Ebène, le rendant encore plus pâle qu'il ne l'est déjà, assez courts, ils descendent légèrement dans sa nuque. Son aspect sombre et dangereux est mis d'avantages en valeur par ses vêtements qui pour la plupart, voir la quasi totalité sont noirs, il affectionne particulièrement le cuir. Il ne quitte jamais ses deux pendentifs en argent , l'une représentant une croix simple et l'autre un crucifix.



    Caractère : Un moral et un caractère en acier, Shiki est capable d'endurer la torture psychologique la plus rude. Sérieux, calme et serein, Shiki est un homme au sang froid exemplaire, il ne se laisse jamais déstabiliser dans n'importe quelle situation. Il a l'amour du travail bien fait, intransigeant avec lui même, il ne supporte pas l'échec. Il obéit toujours aux ordres qu'on lui donne tans qu'il est sous contrat, cependant dès que celui ci prends fin, méfiez vous avant de lui tourner le dos. Cependant, il est plutôt lunatique, il peut être gentil ou tout du moins agréable comme exécrable et cruel, tout dépends de son humeur du jour. Il apprécie les sensations fortes et les poussées d'adrénaline quelles procurent, contrairement à la banalité et le quotidien qui l'ennuie profondément. C'est un homme mystérieux qui préfèrent garder ses secrets et qui ne se dévoilent jamais. Malgré tout, il a un appétit sexuel démesuré qu'il n'arrive pas à combler, c'est un dragueur impétueux qui a toujours ce qu'il veut mais qui se lasse vite, il ne recherche pas la stabilité mais juste de quoi se mettre sous la dent et s'amuser un peu. On peut dire qu'il a un double visage, l'un froid et dur, et l'autre cachant un amant passionné et avide



    Histoire :
    « Jackpot… »

    Perché sur le haut d’un toit, l’œil rivé dans la visière de son sniper, Shiki guettait le moindre mouvement qui pourrait entraver le travail qu’il devait terminer, après une légère mise au point qui dura à peine quelques secondes la cible était dans le champ de vision, il n lui restait plus qu’à appuyer sur la gâchette. Il ne suffisait que d’une simple pression, que d’une fraction de seconde et le contrat serait rempli. La sensation d’avoir entre ses mains le dernier souffle d’une vie était presque jouissif pour Shiki, il se sentait horriblement puissant, un large sourire se dessinait sur ses lèvres. Il tira, aucun bruit, le silence total. Il prit son téléphone portable et composa un numéro puis il décrocha.

    « Cible éliminée. Suivez les instructions que je vous ai précédemment donné, j’arrive dans 13min et 66 secondes. »

    Il raccrocha aussitôt et rangea son téléphone dans l’une dans sa longue veste, il rangea son arme dans une grande mallette noire et la posa contre son épaule, de sa main libre, il prit son paquet de cigarette et porta une cigarette à ses lèvres, il ouvrit le rabat de son briquet et alluma sa clope, il la saisit de sa main et tira une longue taffe, soufflant ensuite un épais nuage de fumée qui vint s’ajouter à l’épais brouillard qui pesait sur la ville.

    D’un pas assez rapide il descendit les escaliers d’évacuations qui se trouvaient à l’extérieur du bâtiment, contre le mur. En bas de ces derniers l’attendait sa moto, une R1 à l’allure folle, gros moteur, peinture noire laquée avec quelques touches de rouge. Il s’y installa, et enfila son casque, il démarra, provoquant un bruit monstre en chauffant les chevaux du véhicule. Il se positionna confortablement avant de filer à toute vitesse dans la noirceur de la nuit, seuls ses phares perçaient le brouillard alentours. Des sirènes de police s’entendaient au loin…

    Il roula pendant quelques minutes, arriva en bas d’un grand bâtiment en centre ville et descendit de sa moto, il entra dans l’établissement et se rendit directement au dernier étage. Il toqua à la porte, sa montre indiquait exactement 13min et 63 secondes, on peut dire qu’il était en avance sur ses plans, satisfait, il entra dans la pièce, trois hommes y étaient déjà, l’un d'eux assis sur le fauteuil derrière un bureau, les deux autres étaient près de la porte, ils l’attendaient. Shiki pénétra dans la pièce, silencieux, le visage impassible.

    « Voilà votre argent pour la mission accomplie, 300 000 $ en coupure de 500 $ comme vous l’aviez exigé. »

    L’un des deux hommes présent s’avança vers lui et lui tendit une mallette en acier, argentée. Shiki la saisissait d’une main et l’ouvrit, vérifiant que le compte y était bien, une fois cela fait, il salua les trois hommes.

    « C’est un plaisir d’avoir fait affaire avec vous. »

    Il fit une légère révérence et se tourna dos à eux, un léger sourire au coin des lèvres. Un froissement, deux cliquetis, les deux hommes avaient leurs armes pointés sur lui, ils attendaient simplement qu’il ne fasse qu’un pas pour le tuer. Le regard rougeâtre de Shiki se prononça d’avantages… D’un geste vif et presque indicible il glissa ses mains dans son manteau et les ressorti, toutes deux maintenant armées de gros calibres, il ne prit même pas la peine de se retourner et ferma les yeux, il tira, les deux hommes tombèrent lamentablement au sol, chacun avait une balle logée au milieu du crâne.

    Il se tourna face à son employeur et garda ce même sourire presque terrifiant planté sur son visage.

    « Vous savez que votre tête vaut bien plus chère que celle de l’homme que je viens de tuer. »

    Il n’eut rien le temps de répliquer que Shiki lui avait déjà tiré dans la tête, histoire d’être tranquille une bonne fois pour toute. Il haussa les épaules et soupira lourdement, si tous ses employeurs finissaient par vouloir se débarrasser de lui, il n’aurait bientôt plus de boulot et il détestait cela. Bien que l’argent ne lui manquait jamais vu toute la fortune qu’il avait pu amasser il n’appréciait pas rester sans rien faire. Il adorait faire son travail et ne le délaisserait pour rien au monde, mais les temps allaient s’annoncer bien plus difficiles pour trouver de nouvelles cibles.
    Enfin, il n’avait pas vraiment à se plaindre, il avait eut ses deux contrats dans la journée, ce qui lui faisait environ 900 000 $, c’était plutôt une belle somme. Mais c’était un montant banal, plus ou moins ce qu’il gagnait dès qu’il avait du travail. Shiki est tueur professionnel depuis pas mal d’années maintenant, malgré qu’il soit plutôt jeune il a une grande expérience derrière lui ayant commencé assez tôt dans ce domaine.

    Il prit la mallette pleine de billets et descendit par les escaliers de services pour ne pas se faire repérer. Il ré-enfourcha sa moto et partit sur les chapeaux de roue. Après quelques minutes de routes, il se gara sur le parking d’un haut bâtiment, ici, seul les gens les plus fortunés de la ville résidaient, Shiki vivait au dernier étage, là où la vue était la plus belle et la plus prenante. Il s’y rendit donc, l’appartement était spacieux, rangé, plongé dans l’obscurité de la nuit encore bien présente. Le tueur à gages entra et posa sur la table basse du salon, ses deux mallettes, sans les ouvrir, prêtent plus d’attention au paysage qui s’offrait à lui, personne dehors, uniquement les lampadaires, les panneaux publicitaires et autres sources de lumières transcendaient la nuit. Il ouvrit donc la fenêtre d’une main et se hissa sur le balcon. Il faisait frais, un froid revigorant, il s’accouda à la rambarde et prit ses cigarettes, il en sortit une et la porta à sa bouche l’allumant, il tira plusieurs fois dessus, il regardait la fumée s’évaporer dans l’air, songeant à son passé.

    Elevé dans une famille recomposée, Shiki n’avait pas vraiment connu la sérénité, son beau père était alcoolique, il frappait aussi bien sa mère que lui, mais elle l’aimait et ne voulait pas qu’il la quitte si elle se dressait contre lui. Elle subissait donc en silence, Shiki aussi. Le jeune garçon alimenta une haine sans précédant contre ses deux parents, ruminant en silence la vengeance qu’il attendait. Elle ne se fit pas attendre, dès qu’il fut en âge de se procurer une arme, il tua son beau père qui voulait de nouveau le battre, d’un coup de couteau, épargnant sa mère qui est maintenant enfermée entre les quatre murs d’un hôpital psychiatrique. Confié aux services sociaux, Shiki apprit vite à se défendre et à s’imposer dans l’orphelinat où il avait été placé, il effrayait tout le monde car il était connu pour avoir tué de sang froid. Les années passèrent, jusqu’au jour de sa majorité, son émancipation. Il commença à travailler dans des bars peu fréquentables, pour des gangs de mafieux, il fut de suite remarqué par la facilité avec laquelle il se servait des armes et par son sang froid hors du commun malgré son jeune âge. Il s’entraina durement, amassa de l’argent et s’établit à son compte dès l’âge de 23 ans. Mais à présent, il commençait à s’ennuyer, la routine s’était installée et il n’appréciait pas du tout cela. D’un geste rageur il écrasa sa cigarette et entra dans l’appartement. Il se servit un verre de Wisky, alluma la télévision, les nouvelles de la nuit annonçaient la mort d’un des hauts dirigeants du pays et d’un baron de la mafia, tout ca en une nuit, quel scoop. Alors qu’il était tranquillement installé, une annonce attira son attention dans le journal qu’il venait de feuilleter.

    « L’île de Vélès…. »
    Voilà qui s’avérait intéressant.

    6h45 du matin

    « ICI LA POLICE ! OUVREZ IMMÉDIATEMENT. »

    Aucune réponse.

    Un, deux, trois coups, encore… La porte finit par céder par les coups de béliers. L’appartement était vide, parfaitement rangé. Les policiers entrèrent gilets par balles en protection et les armes aux mains. Après une fouille de toutes les pièces, ils constatèrent qu’il n’y avait bel et bien personne… Le célèbre tueur professionnel dont tout le monde ignorait même le nom avait tout simplement disparu et on n’entendit plus jamais parler de lui…

    La réalité en était tout autre, Shiki avait pris les devants et avait agit sur un coup de tête. Dès le levé du soleil il était arrivé sur l’île de Vélès…





    Autres : Shiki déteste être réveillé le matin, c'est à ce moment qu'il est le plus dangereux, méfiez vous, il mord.
|| Le joueur ||



Âge : 18 ans
Serez vous actif: Oui
Comment avez vous connu le forum? Par autre forum
Commentaires sur le forum?: Sympa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Date d'inscription : 18/05/2010


MessageSujet: Re: Shiki D. Sniper & Chauffeur de sa seigneurie Ezerial    Jeu 23 Déc - 18:02

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ile-de-veles.forumactif.com
 

Shiki D. Sniper & Chauffeur de sa seigneurie Ezerial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Prè-RP
 :: Fiches des personnages :: Direction
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit