AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mohan Arjun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mohan Arjun

Hybride / Protecteur du Cimetière

Hybride / Protecteur du Cimetière
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 28

Carte d'identité
Surnom: Choisis-en un
Sexualité : Ambivalent
Niveau de dangerosité: C'est a voir


MessageSujet: Mohan Arjun   Sam 21 Aoû - 0:56

|| Le personnage ||


Informations
    Nom : Arjun
    prénom : Mohan
    Âge : 20 ans
    Taille : 1.75 mètres
    Poids : 67 kg
    Race : Hybride démon/crocodile albinos
    Sexualité : Il ne sait pas vraiment
    Rang/Métier : Employé de l'Île / Protecteur du Cimetière

|| Informations diverses ||

    Physique :

    Mohan est un jeune homme, grand, mince, souple et au corps assez ferme. N'oublions pas ses origines. Il a un visage lisse, au teint de porcelaine. Physiologiquement, Mohan a un visage neutre, ni vraiment souriant, ni vraiment triste, son visage ne prend des mimiques gaies, triste, froide ou souriante, que lorsque Mohan ressent une de ses émotions... mais s'il fallait vraiment détailler, le visage de Mohan il a souvent l'air légèrement triste quand il ne ressent rien de particulier. Il a de courts cheveux châtains très clair, d'une couleur légèrement beige, virant entre le blond et le blanc. Caché par une frange, son front est assez court et ses yeux vifs arborent une belle couleur d'un rouge sang écarlate . Son nez est petit et très légèrement pointu, sa bouche est mince et petite, tandis que son menton est légèrement pointu.

    Ses épaules sont légèrement étroites, précédent de longs bras mince, mais qui se veulent pleins de force. Ses mains sont douces et fines, longtemps habituées à ne rien manipuler, mais elles tendent à prendre un peu de volume avec le maniement d'arme. Sa torse et taille sont fins et graciles. Ses hanches tout aussi étroites que les épaules, n'entachent en rien sa silhouette. Mohan a de longues jambes fermes, ni fines, ni forte, mais qui tendent tout de même à la finesse. Il à une démarche incontestablement gracieuse, mais qui est devenue de plus en plus énergique avec le temps.

    En petite manie désagréable, Mohan a la fâcheuse tendance de se mordiller les lèvres ou les doigts, quand il est stressée. Sachant coudre, il porte une longue tunique blanche et noire, descendant jusqu'à ses genoux. Ouverte jusqu'en haut des cuisses, elle laisse découvrir son pantalon noir. Il porte des bottes noires, ornée de doré, qui monte jusqu'au milieu de ses mollets. Il porte aussi de courtes manchettes beige et sable. Mais malgré tout, Mohan aime tous les genres de vêtements.

    Pour parler de ses particularités physique, Mohan à une membrane nictitante, c'est la "troisième paupière" de certains animaux. Elle protège les yeux de Mohan et est translucide, comme celle des crocodiles. Même s'il vit sur la terre ferme, Mohan à une petite palme entre les doigts de la main et les orteils. Mais même sèche elle reste souple. Ses canines sont légèrement pointues et a de petites griffes noires aux mains. Il a également quatre écailles blanches entre les omoplates, sa peau est par endroit recouvert de minuscules petites écailles, ce qui est assez particulier au toucher.



    Caractère :

    Un gamin mystérieux... Mohan a toujours eu au fond de lui, un caractère particulier. Enfant, c'était un garçon calme, silencieux et incroyablement terne, personne ne pourra dire le contraire. Il a cependant, beaucoup changé en grandissant: son caractère s'est totalement métamorphosé ! Tout d'abord, quand on aborde Mohan, la première chose qui frappe, c'est sa personnalité un peu... spéciale. Sans être schizophrène, ce qui peut parfois porter à confusion, Mohan est quelqu'un d'extrêmement lunatique. Il peut tantôt être doux et calme tout comme il peut devenir franchement irritable, mauvais et sans scrupule. Notons au passage que Mohan est très souvent sur la "mauvaise" pente de son caractère.

    Étant d’une nature profondément mauvaise, voir avec une légère tendance à l'envie de meurtre par moment, Mohan est souvent à prendre avec des pincettes s'il est dans ses mauvais jours ou si vous avez le malheur de le réveiller en hurlant. C'est quelqu'un qui adore la tranquillité et le silence par dessus tout. À part dans certaines situations qui requièrent toute la concentration de l'autre, Mohan n'a jamais rit, ni même fait un sourire autre que malsain. Il n'ai pas vraiment l'âme d'un solitaire, du moins quand il était enfant il ne supportait pas d'être seul pour faire quelque chose. Mais il a apprit qu'il valait mieux être seul que mal accompagné. C'est quelqu'un de très sérieux qui préfère la compagnie des morts que des vivants. Étant aussi très froid et silencieux, il en a surpris plus d'un même en plein jour.

    Il sait parfaitement se faire "obéir" sans avoir à s’énerver. Bien qu’au début Mohan avait un peu de mal à s’affirmer, il est aujourd’hui capable de se montrer autoritaire et ferme sans pour autant se montrer tyrannique. Il a bien vite gagné les esprits des hommes. Tout le monde sait parfaitement, que sous ses airs de poupée porcelaine et complètement endormit par moment, c’est un homme redoutable, rusé, assez fort, toujours de mauvaise humeur, froid et terriblement dingue. Enfin, il est de notoriété publique qu'il ne faut pas importuner Sieur Mohan que ce soit au réveil ou en pleine nuit, ce dernier étant toujours d’une humeur exécrable quand on pénétrai sur son "territoire". Il n’est d'ailleurs pas rare de voir des tâches de sang ou autres joyeusetés du genre dans le coin... Mohan est quelqu'un d'assez impulsif par moment… et il pourrait même avoir un peu de perversité cachée.



    Histoire :

    « C‘est comme ça quand on veut laisser faire la nature ! Il n’a rien de ce qu‘on voulait ! »

    « Mais c’est quand même impressionnant comme résultat ! »

    « Impressionnant ?! Avec un gène déficient, une anomalie génétique ?! Tu plaisantes ? »

    Ah ces scientifiques… Eux qui aiment tellement avoir le contrôle sur tout ce que peux faire à son gré notre bien-aimée Dame Nature. Ils ne sont absolument pas satisfait du résultat de leur expérience. Déjà « Mohan » devait être un projet pour un animal en danger d’extinction, mais malheureusement pour la sciences et heureusement pour l’espèce animale, ils n’ont pas pu se procurer de l’ADN de tigre blanc. Mais désireux de créer un spécimen aux cellules animales peu communes, ils décidèrent de s’attaquer à des espèces moins menacées, mais tout aussi sauvage.

    La cible fut au début le très célèbre Grand Requin Blanc, mais est-ce qu’un tel animal doit être pris à la légère ? Non, si un projet avec un animal aussi sauvage que le requin doit être mené jusqu’au bout… pourquoi ne pas rajouter un peu de piment à tout ça ? Vous vous demandez sûrement ce qui peut être plus « pimenté » que les gènes d’un grand Blanc ? C’est très simple, ceux d’un Dragon de Komodo. Un mélange explosif, qui devrait donner un hybride parfait sur le plan « physique », fort, intelligent et suffisamment féroce et vorace pour en faire un gardien exemplaire. Seulement voilà, qui aurait pu croire qu’un plan aussi « excitant » pouvait comprendre une anomalie ? En effet, on ne prit pas la peine de vérifier la « pureté » des gènes, et bien mal leur en prit.

    Après maintes manipulations et structures adaptées au développement embryonnaire, « Mohan » du recevoir également du sang démoniaque pour stabiliser un mélange aussi inconcevable. Et finalement, l’enfant naquit enfin. C’est seulement à travers les données informatiques qu’ils contrôlaient la santé du garçon, sans se préoccuper de son physique, tant qu’il ressemblait à un humain ça ne posait pas de problème. La couleur de sa peau et de ses cheveux était pensaient-ils temporaire a cause des gènes de Grand Blanc… mais non. Quelle ne fut pas leur surprise quand « Mohan » ouvrit les yeux. Des yeux rouges ? Une peau blanche ? Des cheveux blanc ? Non ce n’était pas possible ! Ils durent attendre un peu avant de pouvoir faire des prélèvements sanguin sur l’enfant et vérifier ce qui leur faisait peur… Et oui, Mohan était bel et bien un spécimen albinos. C'est une anomalie génétique qui se veut normalement très rare dans la nature. La perfection n’existe nulle part et même si le blanc est la couleur de la pureté, ce qui est né ce jour-là est loin d’être pur. Des examens complémentaires et des tests, démontraient que l’enfant avait toutes les caractéristique d’un crocodile marin. Bon au moins ça sera toujours quelqu’un qui se veut… dangereux. Encore faut-il qu’il ait ce caractère.

    Mohan, garda le nom du projet qui l’avait engendré. Comme ces hommes de sciences l’avaient prévu, Mohan avait un caractère exécrable, froid, irritable, occasionnellement animé par un instinct meurtrier dans de très sévères circonstances… il peut être finalement quelque chose de parfait. Mais son physique n’était en aucun cas attrait à la fuite, au contraire. Il était vraiment beau ce spécimen raté. Entre deux tests, toutes spécialités confondues, Mohan s’est très vite découvert une passion pour l’océan. Mais avec cette maudite puce, il ne peut pas aller bien loin. Le jeune garçon a tout le comportement typique d’un crocodile, allant même jusqu’à faire de courte sieste dans l’eau et faire des bains de soleil, d’où le fait qu’il déteste être dérangé la journée. Contrairement aux autres hybrides, Mohan ne voulait accorder sa confiance à personne. Il était méfiant de nature et on ne pouvait pas l’en blâmer: un crocodile fuit toujours devant un homme. C’était étrange de voir à quel point cet enfant pouvait se rapprocher de sa mentalité « animale », allant même jusqu‘à se déplacer à quatre pattes par moment. C’est pourquoi ils avaient mit du temps, avant de laisser Mohan divaguer dans la nature… et surtout parce qu’ils avaient peur que la réputation de « mangeur d’homme » des animaux choisis, ne précède Mohan.

    Un des scientifiques, celui qui avait la plus forte carrure et le plus de force, était chargé de « promener » Mohan. Il fallait l’habituer à son futur environnement, c’est là que le jeune garçon se prit d’affection pour la mer. On espérait également qu’il se prenne d’affection pour cet homme, mais il n’en fut rien… qu’est-ce qui pouvait bien faire que cet hybride les laisse approcher ? Rien ne marchait, la nourriture, les « bains » qu’il aimait tant, les lampes à UV, des vêtements… Mohan acceptait tout par pure nécessité seulement. C’était bien là une peine perdue… Mais il y avait deux personnes que Mohan semblait « apprécier » deux des membres du projet. Celui qui le haïssait parce qu’il était une expérience ratée et celui qui était fasciné, parce qu’il était un cas rare. Il n’y avait qu’eux… et il avait même finit par enfin accorder sa confiance à ces deux là. C’est depuis ce temps-là que Mohan s’éloignait peu à peu de ce comportement animal, mais vraiment peu à peu. Il avait apprit à se comporter plus normalement, mais était toujours profondément insociable. Pour preuve, quand il se baladait sur l’île, il passait tout son temps au cimetière, parfois allongé sur une tombe, parfois allongé sur le toit de la chapelle.

    « Je préfère la compagnie des morts et du silence… »

    C’est tout ce qu’il disait, quand on lui demandait pourquoi il n’allait pas avec les autres hybrides. Il préférait la compagnie de ses deux scientifiques préférés qu’il taquinait même. . Au niveau de la vie.. « privée » pour ainsi dire, Mohan ne tarda pas à connaître les joies de « l’amour » avec ses deux « copains » scientifiques… même celui qui le haïssait. Mohan trouvait ça d’ailleurs très excitant d’utiliser ce genre de relation. La puce dans son cerveau avait déjà agit plusieurs fois et c’était assez pénible, Mohan avait envie de prendre le large. Mais la fois la plus mémorable, c’est quand Mohan avait faillit tuer une des victimes de l’île. Parmi ces anciens prisonniers, il y avait des hommes vraiment stupides et méprisables. Habituellement, Mohan prenait un certain plaisir à « garder » ce bétail en cage, en les effrayant ou en utilisant tout autre moyen de leur faire courber l’échine, pour les dissuader de partir. Mais lui, il n’était pas comme les autres… il avait quelque chose qui empestait… quelque chose que Mohan n’arrivait pas à cerner. Bref il avait réussit à prendre la fuite et Mohan l’avait poursuivit. Il avait l’avantage sur de courte distances, aussi cette petite course-poursuite l’avait excité et il commençait sérieusement à perdre les pédales. Aussi, une fois le « fugitif » rattrapé, Mohan le plaqua au sol et lui griffa violement le visage. Il faillit aller plus loin, si la migraine n’avait pas envahi son cerveau. On retrouva bien vite les deux protagonistes et Mohan fut isolé un petit moment avant d’être relâché.

    « Désormais tu t’occuperas de la garde du cimetière… Peut-être que ça t’évitera de finir avec le cerveau en compote ».

    Aucun risque pour qu’il recommence après tout et c’est depuis ce moment là, que Mohan est en charge de la protection du cimetière.


    Autres : Il a le pouvoir de « Taillade » et ne supporte pas qu’on parle d’animaux sauvages.
|| Le joueur ||



Âge : 20
Serez vous actif: Autant que possible
Comment avez vous connu le forum? Un partenariat je crois
Commentaires sur le forum?: Non pas vraiment



Dernière édition par Mohan Arjun le Sam 21 Aoû - 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seiyaku20.deviantart.com/

Messages : 65
Date d'inscription : 18/05/2010


MessageSujet: Re: Mohan Arjun   Jeu 23 Déc - 18:05

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ile-de-veles.forumactif.com
 

Mohan Arjun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Prè-RP
 :: Fiches des personnages :: Employés de l'île
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com